Les actualités

- 20/10/2017 : Encore un plus pour les locations meublés

Le projet de loi de Finances pour 2018 projette d'augmenter les seuils du régime micro-BIC. Les bailleurs louant un bien meublé doivent-ils opter pour ce régime?  lire la suite

 

- 08/10/2016 : Investir au comptant, une hérésie immobilière?

 Hausse des prix dans l'ancien, embellie sur le marché résidentiel neuf, taux d'intérêts au plus bas, meilleures anticipations des ménages.... De nombreux facteurs expliquent pourquoi l'immobilier, d'un point de vue macroéconomique, se porte mieux. 

A y regarder de plus près, pour l'épargnant, ce placement présente de nombreux avantages pour un risque tout à fait appréhendable.

Investir à crédit dans l'environnement actuel représente une solution particulièrement intéressante.

Qu'en est-il des arbitrages, notamment d'épargnants à la recherche d'un couple rendement/risque optimal?

Une idée reçue voudrait qu'en immobilier, compte tenu de la forte fiscalité des revenus et du niveau élevé des charges, investir comptant serait contre-productif.

C'est une évidence pour un investissement générant des revenus fonciers impactés par la tranche marginale des contribuables (jusqu'à 45%) et des prélevements sociaux (15,5%).

Cela l'est beaucoup moins pour des revenus issus d'un bien meublé et relevant donc de la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux.

A rendement équivalent la préservation des revenus générés est bien meilleure en location meublée qu'en immobilier nu (76% contre 42%).

 

- 14/09/2016 : Réinvestir en LMNP classique après une opération en Censi-Bouvard

 

 Vous avez investi en LMNP Censi-Bouvard il y a quelques années? Vous bénéficiez certes d'une réduction d'impôts mais votre investissement est aussi source d'un résultat fiscal soumis à l'impôt. Si vous profitez des taux bas actuels pour renégocier le prêt immobilier, l'impact fiscal sera d'autant plus important que les intérets d'emprunt déductibles seront réduits.

La solution pour neutraliser la fiscalité sur les revenus BIC ? Combiner l'investissement initial en LMNP Censi-Bouvard avec un second investissement en LMNP classique pour bénéficier des amortisements qui impacteront les deux investissements.

Demandez à votre conseiller une simulation.

- 31/05/2016 : Le viager mutualisé occupé c'est quoi?

 

 

 

 

 

Un investissement simple et sûr: le viager occupé, c'est quoi ?

Le terme « viager occupé avec réserve de droit d'usage et d'habitation » est très précis et encadré par la loi. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent il ne s'agit pas d'un usufruit. Il n'est donc ni cessible, ni transmissible.

De fait, le fond investisseur est propriétaire du bien dans lequel il investit mais ne peut en user librement tant que ce dernier est occupé.

De son côté, le crédit rentier ne peut en aucun cas le louer à une tierce personne. Voilà la raison pour laquelle le viager n'est qu'un moyen de paiement. A ce titre, les conditions qui le régissent sont convenues entre les différentes parties et stipulées à l'acte notarié de la vente.

Pour faire simple, le viager occupé est donc un droit personnel qui s'éteint à la libération du bien (soit par décès, soit par départ volontaire). Et c'est là que réside toute la différence entre le fond partenaire et les autres. Un investissement simple et sûr via le fond qui acquiert pour le compte de ses associés des biens immobiliers viagers occupés sur le territoire français.

Sous l'effet d'un double levier à l'achat, le fond constitue son patrimoine à moyen terme. Le souscripteur participe par son apport aussi bien au versement au bouquet qu'à celui de la rente viagère, en une seule fois. Le paiement des rentes est assuré au fur et à mesure de la nécessité des versements, garantissant ainsi l'avenir du fonds viager, c'est un investissement sécurisé par un processus clair.

- 28/04/2016 : Un produit d'exception au coeur du grand Paris

 

Investir dans un produit de grand standing et profiter d'un régime fiscal avantageux c'est possible via l'immobilier géré. Un support se distingue des résidences avec services qui connaissent un engouement toujours plus grand à mesure que l'instabilité fiscale demeure, il s'agit de l'immobilier professionnel.

Mieux que la souscription de part de SCPI devenir directement propriétaire d'un bureau équipé et géré par un exploitant permet de se constituer un patrimoine de qualité et d'obtenir des revenus importants et réguliers, sans charges ni soucis de location.

En respectant les critères incontournables de toute acquisition: la qualité du foncier, l'environnement, les transports, les prestations, le gestionnaire et le prix... les locaux commerciaux équipés propose de l'immobilier de rendement accessible aux particuliers.

Ajoutons les revenus sécurisés par Bail Commercial ferme de 9 ans (renouvelable), le régime fiscal avantageux (récupération de la TVA/Déduction des frais et des amortissements).

Solution rare et pointue qui couplée avec le crédit immobilier attractif du moment permet un quasi-autofinancement de l'achat. 

- 27/01/2016 : A&A aux salons "Bel Avenir" et "100% Habitat" de Biarritz

 Le salon Bel Avenir les 13 et 14 février 2016 à la Halle d'Iraty de Biarritz propose à un public senior de découvrir les services, les produits et les activités proches des besoins et des attentes d'un public toujours plus nombreux et plein de dynamisme. Une occasion idéale de présenter la solution pour améliorer la retraite et protéger sa famille. De nombreuses résidences sélectionnées par notre partenaire Cerenicimo sont commercialisées dans le secteur du tourisme, et senior.

100% Habitat explore les univers de la décoration, de l'ameublement, de l'innovation et de l'immobilier sous toutes ses formes. Ouvert au public les 3, 4 et 5 mars 2016 le stand A&A conseille les particuliers désireux de se constituer un patrimoine de qualité, d'obtenir un complément de revenu important, sans charges ni soucis de gestion, et bénéficiant d'une fiscalité toujours plus avantageuse. A découvrir le nouvel ensemble Carré Haussmann situé à Marne La Vallée (77), et les nouveautés en résidence avec services de La Rochelle, La Clusaz, Saint Mandrier et Noirmoutier...

 

- 20/01/2016 : Immobilier tertiaire: Paris, deuxième ville la plus dynamique d'Europe

Immobilier tertiaire: Paris, deuxième ville la plus dynamique d'Europe
LE PALMARÈS
La capitale française présente notamment "le plus haut niveau de dépenses de recherche et développement de toutes les villes étudiées", grâce à la présence de nombreux clusters technologiques, relève l'étude. (Crédits : reuters.com)
Source : latribune.fr | 18/09/2014, 18:18 - 379 mots
 
Parmi les 100 principales villes d'Europe, Londres arrive première d'un classement en fonction du dynamisme du marché immobilier de bureaux. Elle est néanmoins suivie par la capitale française, qui en 2013 n'occupait que la troisième place.
Paris n'est plus devancé que par Londres. Dans un classement international des 100 principales villes d'Europe en fonction du dynamisme de la demande sur leur marché immobilier de bureaux, publié jeudi 18 septembre, la capitale françaisearrive deuxième, alors qu'elle occupait la 3e place en 2013. Londres, comme toujours, "domine le palmarès".
Selon ce 15eme classement nommé "E-REGI", établi par la société de gestion d'investissement immobilier LaSalle Investment Management, les deux villes européennes sont suivies par les villes d'Istanbul, Stockholm, Oslo, Munich, Luxembourg, Stuttgart, Zürich et Copenhague.
Varsovie, Madrid, Barcelone et Prague progressent
Ces métropoles d'Europe sont donc celles qui présentent le plus grand potentiel de croissance économique, souligne cette étude qui vise à identifier les marchés immobiliers susceptibles de progresser ou de régresser dans les cinq prochaines années. Anne Koeman-Sharapova, auteur de la recherche, explique:

"Bien que la reprise économique puisse être compromise par des chocs imprévus, les villes présentant sur le long terme des performances démographiques et technologiques positives, ainsi qu'un fort développement urbain, seront les plus susceptibles de prospérer à l'avenir."
D'autres villes, telles que Varsovie (15e), Madrid (24e), Barcelone (41e) et Prague (46e), "ont aussi vu leur classement s'améliorer de manière significative, les perspectives de croissance économique et d'emploi dans ces régions se renforçant", souligne LaSalle Investment Management, qui dit constater en 2014 "la fin de la stagnation dans la plupart des marchés immobiliers européens".
Les autres villes françaises reculent
La capitale française présente notamment "le plus haut niveau de dépenses de recherche et développement de toutes les villes étudiées", grâce à la présence de nombreux clusters technologiques, relève l'étude. Grâce à une progression de son produit intérieur brut (PIB) - la région Île-de-France génère environ un tiers du PIB français et abrite 19% de la population du pays -, Paris a ainsi réussi à améliorer son classement malgré "la faiblesse continue" de l'économie française.
L'écart se creuse en revanche entre Paris la plupart des autres capitales régionales. À l'exception de Lyon, toutes reculent en effet dans le classement, en raison de la dégradation de leur marché de l'emploi, note l'étude.

- 06/10/2015 : Immobilier : comment investir en 2016?

 Les atouts fiscaux du meublé 

Le régime fiscal du loueur en meublé non professionnel ne manque pas d'attraits. Le contribuable a deux options. Soit il opte pour le régime dit micro-BIC (bénéfices industriels et commerciaux) : les loyers sont alors imposés après un abattement de 50%. Soit il choisit le régime réel, qui permet la déduction des charges pour leur montant réel. S'ajoute dans ce cas un avantage de poids : l'amortissement du bien. C'est-à-dire que la valeur du bien est progressivement dé­duite des loyers année après année. Avec le régime réel, le loueur doit tenir un compte d'exploi­tation qu'il vaut mieux confier à un comptable. D'un côté figurent les recettes avec les loyers encaissés, de l'autre les dépenses ventilées en deux postes : les charges réelles (intérêts d'emprunt, taxe foncière, frais de copropriété et de comptabilité), et les charges comptables (amortissement du bien et des meubles). Dès lors que les dépenses excèdent les recettes, le déficit foncier est reportable uniquement sur les revenus de même nature, à savoir les BIC issus de la location. La location meublée permet parfois de déclarer un revenu locatif imposable nul jusqu'à épuisement des amortissements. Et d'obtenir, sur un horizon de vingt ans, une rentabilité maximale, en contrepartie d'une comptabilité certes mais peu contraignante. 
 

copyright MVVA